Les recettes fiscales plus hautes que prévu

Bonne nouvelle pour l'Etat belge, les recettes fiscales ont augmenté de 6% en 2010 pour atteindre 91,1 milliards d'euros, soit 1,12 milliard d'euros de plus que prévu, rapportent mardi les quotidiens Le Soir, L'Echo et De Tijd, citant des chiffres du SPF Finances.

Les recettes de l'administration des Finances passent ainsi de 85 milliards en 2009 à 91,1 milliards en 2010.

Cette hausse des recette s'explique par la reprise économique qui a été plus rapide que prévue. Ce sont les recettes liées à l'activité économique qui ont connu une forte hausse, notamment le précompte mobilier sur les dividendes des entreprises (+13,4%) et les droits d'enregistrement (+14,6 pc), mais ces deux catégories avaient connu une forte baisse durant la crise.

"Pas de triomphalisme", insiste toutefois L'Echo, qui rappelle que ce redressement ne comble pas le déficit provoqué par la crise et que les recettes fiscales 2010 restent inférieures de 500 millions d'euros à celles de 2008.