120 étudiants débarqués d’un vol Ryanair

La centaine d'étudiants bruxellois bloqués samedi à l'aéroport de Lanzarote après un incident à bord d'un avion de la compagnie aérienne Ryanair, seront progressivement rapatriés en Belgique par cette dernière, a expliqué samedi soir Bart Ouvry, porte-parole des Affaires étrangères.

Une centaine d’étudiants essentiellement de l’Université Libre de Bruxelles (ULB) rentraient d’une semaine de vacances passée sur l’île de Lanzarote dans les Canaries lorsqu’un incident est survenu lors du vol de retour entre une hôtesse et un des étudiants.

Selon Ryanair les étudiants auraient réfusé de suivre les instructions de l’équipage, ils auraient aussi refusé de payer une sur-taxe pour un supplément de bagages.

Une des hôtesses aurait alors perdu son calme. Le commandant de bord a alors refusé de décoller et a fait débarquer tous les étudiants ainsi que certains passagers qui n’avaient rien à voir avec l’incident.

Consulat belge de Tenerife

"La centaine d'étudiants bruxellois bloqués samedi à l'aéroport de Lanzarote après un incident à bord d'un avion de la compagnie aérienne Ryanair, seront progressivement rapatriés en Belgique par cette dernière" a expliqué Bart Ouvry, porte-parole des Affaires étrangères.

Selon lui, "les quelque 120 jeunes ont contacté le consulat belge basé à Santa Cruz de Tenerife lorsqu'ils ont été débarqués de l'avion.

"Apparemment, il y a eu un incident assez violent entre un membre de l'équipage et un jeune du groupe. Le commandant de bord a alors refusé les 120 jeunes et les a fait débarquer sous l'accompagnement de la police espagnole", ajoute-t-il.

Pression sur Ryanair

Le consul belge à Tenerife, ainsi que les responsables de garde des Affaires étrangères à Bruxelles, ont pris contact avec les dirigeants de Ryanair et "ont fait pression" sur eux pour qu'ils trouvent une solution.

Après discussions, la compagnie aérienne a accepté de rapatrier les étudiants. Le groupe de jeunes sera fragmenté en cinq ou six sous-groupes et reviendront à bord de plusieurs avions Ryanair, a précisé le porte-parole sans pouvoir dire quand auront lieu les retours en Belgique.