Kris Peeters en mission au Moyen-Orient

Le ministre-président flamand chapeaute cette semaine une mission économique dans les Emirats arabes unis et au Qatar, afin d’y ouvrir des portes pour des entreprises flamandes et encourager des investissements arabes en Flandre.

La mission économique entrainée par le ministre-président flamand Kris Peeters (CD&V) comprend notamment des délégations des entreprises portuaires d’Anvers et de Zeebrugge, des entreprises de dragage Deme et Jan De Nul (photo), des distributeurs d’énergie Fluxys et Elia, du constructeur d’autobus Van Hool, d’entreprises alimentaires, et d’une série d’organisations non-gouvernementales.

Le voyage dans les Emirats arabes unis et au Qatar devrait être l’occasion de la signature de contrats intéressants, notamment dans les secteurs de la construction automobile et de la logistique.

Le but est notamment de convaincre des investisseurs arabes de s’intéresser à la Flandre, mais aussi d’ouvrir des portes au Moyen-Orient à des entreprises flamandes. Le Mondial de football de 2022 devant être organisé au Qatar, de nombreuses entreprises belges y voient une opportunité pour tenter d’y décrocher un contrat, indique le magazine économique Trends.

Ainsi l’entreprise Besix, qui a contribué à la construction de l’immeuble le plus haut du monde à Dubaï, aimerait pouvoir participer à la construction du stade Qalifa au Qatar, mais aussi à un nouveau chantier à Abou Dhabi.

Au dernier jour de sa mission économique, Kris Peeters devrait pouvoir adresser un mot d’encouragement aux coureurs cyclistes flamands qui participent au Tour du Qatar.