Reynders lance 2 groupes de travail à 9

L’informateur Didier Reynders (MR) a lancé deux groupes de travail qui devront poursuivre les négociations. L’un planchera sur l’emploi tandis que l’autre se penchera sur la loi de financement. Lors des prochains jours, il poursuivra également ses consultations avec les présidents de partis.

Didier Reynders a été chargé le 2 février par le Roi de "l'informer sur les possibilités d'arriver à un accord institutionnel en particulier sur BHV et le refinancement de Bruxelles; le transfert de compétences aux entités fédérées, leur financement et leur responsabilisation et le financement dans la durée de l'Etat fédéral". Sa a été prolongée mercredi dernier pour deux semaines. Le rapport définitif de sa mission est attendu pour le 1er mars.

Lors de la première partie de sa mission, M. Reynders a déjà rencontré deux fois les présidents des partis de la majorité actuelle (CD&V, MR, PS, Open Vld et cdH) ainsi que ceux de la N-VA, du sp.a, d'Ecolo et de Groen!, Il a organisé mardi dernier une rencontre commune avec les présidents de la N-VA et du PS, Bart de Wever et Elio Di Rupo.

Depuis que sa mission a été prolongée, il a rencontré jeudi le président de la N-VA et ce vendredi celui du CD&V, Wouter Beke. Il reverra aussi encore le président du PS Elio Di Rupo au cours du week-end. Lundi matin, M. Reynders rencontrera les présidents des deux partis libéraux. Dans l'après-midi, il s'entretiendra successivement avec les présidents du sp.a Caroline Gennez , d'Ecolo Jean-Michel Javaux, de Groen! Wouter Van Besien et du cdH Joëlle Milquet.

L'informateur aura alors bouclé un troisième tour des neuf présidents. Deux groupes de travail se pencheront ensuite sur deux problématiques: l'emploi et la loi de financement. Ces groupes de travail seront présidés par ses deux chefs de cabinet. Olivier Henin présidera celui sur l'emploi et Pierre Wunsch celui sur la loi de financement.