"Le roi a une demi-sœur et un demi-frère"

Le roi Albert II aurait une demi-sœur, née en 1940 d’une liaison entre Léopold III et sa maîtresse. L’information a été révélée par l’auteur flamand Leo Van Audenhaege dans son livre 'Van Küssnacht naar Argenteuil', à paraître ce mardi chez Borgerhoff & Lamberigts. L'écrivain évoque également l'existence d'un demi-frère du roi des Belges.

La demi-soeur d'Albert II se prénommerait Ingeborg Verdun, du nom du premier mari de sa mère, et serait née en décembre 1940. Elle serait le fruit des amours de Léopold III (photo) et Liselotte Landbeck (grande photo), championne olympique de patinage artistique.

"Les étangs du domaine de Laeken étaient gelés et le roi souhaitait engager une monitrice pour donner des leçons de patinage à ses enfants", parmi lesquels les futurs rois Baudouin et Albert, a indiqué l’écrivain dans une interview accordée à la chaîne flamande VTM. La mère des enfants, la reine Astrid, était morte quatre ans auparavant dans un accident de voiture.

La relation secrète de Léopold III avec la monitrice, l'Autrichienne Liselotte Landbeck, aurait conduit en décembre 1940 à la naissance d'une petite fille, baptisée Ingeborg, dont le sixième prénom est celui de son père, Léopold. A la maternité d'Anvers, la chambre était remplie de fleurs venant de Laeken, ainsi que d'un portrait signé par le père biologique.

La reine Elisabeth, mère de Léopold III, aurait alors exigé que son fils mette un terme à sa relation avec une femme déjà mariée et n'appartenant pas à la noblesse. Il aura encore par la suite trois enfants d'un deuxième mariage avec la princesse Lilian.

Aujourd'hui, la demi-soeur d'Albert II devrait avoir 70 ans et habiterait aux Etats-Unis. Sa mère, âgée de 95 ans, a vécu un temps à Stockholm et en Belgique et séjournerait actuellement dans une maison de repos du sud de l'Europe.

Dans son livre, Leo Van Audenhaege parle également d'un fils de Léopold III, né d'une relation extraconjugale entretenue lors de son mariage avec la princesse Lilian. "C'est à l'époque où les années difficiles ont commencé, après leur retour de Suisse, dans les années 54-55", explique Van Audenhaege.

"Van Küssnacht naar Argenteuil" disponible en français pour le mois de mai

Le livre de Leo Van Audenhaege se penche plus largement sur l'histoire de la maison royale belge pendant la Seconde Guerre mondiale et la période de l'après-guerre. Le titre, "Van Küssnacht naar Argenteuil" ("De Küssnacht à Argenteuil"), fait allusion à la ville suisse où la reine Astrid est morte en 1935 et au château dans la banlieue de Bruxelles où Léopold s'est retiré après son abdication dans les années 1950.

"Van Küssnacht naar Argenteuil", de l'auteur flamand Leo Van Audenhaege, sortira en français dans quelques semaines, au plus tard en mai, a annoncé mercredi matin l'éditeur liégeois Luc Pire, qui a acquis les droits de traduction de l'ouvrage.
La version originale du livre, éditée par Borgerhoff & Lamberigts, est sortie hier/mardi dans les librairies.

Les Editions Luc Pire ont acquis les droits de traduction de l'ouvrage, qui sera diffusé par Interforum. Selon Luc Pire, l'ouvrage sera traduit rapidement et devrait être disponible en français dans les prochaines semaines, en mai au plus tard.