Le Club Brugeois se sépare de Stijnen

La direction du club de première division de football et l’ancien gardien des Diables Rouges se sont réunis ce lundi soir et ont décidé de commun accord de mettre fin à leur collaboration, avec effet immédiat. La décision fait suite aux « incidents de ces derniers jours » qui ont vu Stijn Stijnen relégué depuis dimanche dans le noyau B du FC Bruges, après qu’il ait été accusé d’avoir mené une campagne de diffamation anonyme sur internet contre d’autres gardiens de but et des membres de la direction du Club.

Le communiqué du Club Brugeois indique encore que « les deux parties tiennent à se remercier mutuellement pour leur collaboration pendant les années passées et ne feront pas d’autre commentaire ».

Pendant des mois, une campagne de diffamation avait été menée sur internet contre deux autres gardiens de but du noyau A du Club Brugeois (Geert De Vlieger et Colin Coosemans) et contre certains membres de la nouvelle direction de l’équipe de division 1 de football. Le week-end dernier, il est apparu que cette campagne a été menée depuis des ordinateurs de Stijnen et sa famille proche.

Sous le couvert de diverses adresses e-mail, le gardien brugeois aurait donc mené cette campagne de diffamation. Les courriels anonymes attribués à Stijnen étaient d’une manière ou d’une autre diffusés via des boîtes reliées à la sienne ou par des membres de sa famille.

Mais ce lundi, son amie Veerle Schreurs (photo, à g.) et son frère Steven Stijnen en endossaient l’entière responsabilité. Ils affirmaient avoir mené la campagne sans en informer Stijn Stijnen, parce qu’ils ne supportaient plus qu’il soit critiqué. L’émotion serait devenue trop forte, affirmaient-ils, invoquant aussi la liberté d’expression de tout citoyen.

Stijn Stijnen, aujourd’hui âgé de 29 ans, évoluait depuis plus de 10 ans sous la vareuse des « Blauw en Zwart ». Il avait débuté sa carrière au Club Brugeois en 2000 et venait de prolonger son contrat à Bruges jusqu’en 2015.

Il avait aussi été sélectionné 31 fois pour défendre le but de l’équipe nationale de football, mais avait fait ses adieux aux Diables Rouges alors que le Néerlandais Dick Advocaat devenait entraîneur national.