Un Musée James Ensor virtuel

La vie et l’œuvre du peintre ostendais (1860-1949) peuvent désormais aussi être découvertes via le nouveau site www.jamesensor.eu, lancé officiellement par la ministre flamande de la Culture Joke Schauvliege (CD&V). Ce site, en néerlandais et anglais, permet notamment de réaliser sa propre collection d’œuvres favorites. Il est le premier d’une série de sites qui seront consacrés à des artistes flamands.

Le nouveau musée « en ligne » consacré au peintre ostendais James Ensor a été réalisé par la Collection d’art flamande (qui rassemble le Musée royal des Beaux-Arts d’Anvers, le Musée des Beaux-Arts de Gand et le Musée Groningue de Bruges), qui a reçu pour mission de promouvoir l’art flamand au niveau international.

Le nouveau musée virtuel décrit ainsi en détails - en néerlandais et anglais - la vie et l’œuvre de James Ensor (photo), né de mère flamande et de père anglais, et sera régulièrement remis à jour avec des informations d’actualité et de nouvelles approches de l’œuvre picturale d’Ensor.

Les amateurs d’art peuvent également se constituer en ligne leur propre collection, comprenant leurs œuvres favorites. La ministre flamande de la Culture, Joke Schauvliege (CD&V), et l’artiste peintre flamand Roger Raveel en donnent d’ailleurs l’exemple sur le site.

Le musée virtuel James Ensor est le premier de toute une série de sites internet qui seront consacrés à des artistes flamands. Cette année devrait ainsi encore voir la création d’un site internet dédié aux Primitifs flamands (15e siècle) et au dessinateur et sculpteur gantois George Minne (1866-1941).