La Belgique à l’heure du Carnaval

Le Carnaval d’Alost (Flandre orientale) fait partie depuis novembre 2010 de la liste du Patrimoine culturel immatériel de l’humanité établie par l’Unesco. Ce dimanche, la ville d’Alost était traversée par son traditionnel cortège satirique, qui lance trois jours de réjouissances carnavalesques et qui n’épargne personne qui est apparu dans l’actualité récente. D’autres villes de Flandre et de Wallonie voyaient aussi défiler des cortèges ce dimanche.

Ajouté en novembre dernier par l’Unesco (l’organisme de l’Onu chargé de la culture) à la liste du Patrimoine culturel immatériel de l’humanité, le Carnaval d’Alost est surtout réputé pour ses jets d’oignons dorés le lundi, sa journée des « Jeannettes » le mardi (où les hommes se déguisent en femmes) et les milliers de figurants masqués qui virevoltent en une folle farandole le Mardi Gras.

Mais le dimanche qui précède - ce 6 mars donc -, un cortège composé de dizaines de groupes traverse chaque année la ville, mettant en scène l’actualité locale et nationale, et plus particulièrement l’actualité politique. Aucun souverain, représentant de l’Eglise ou d’une minorité, ni aucune personnalité politique belge voire étrangère ne sont épargnés par les membres du cortège.

Ce dimanche, les satires d’événements de l’actualité nationale et internationale étaient encore nombreuses. Sur les chars, on pouvait ainsi voir le président de la N-VA Bart De Wever qui fait couler une Belgique en forme d’octopus, ou le Président français Nicolas Sarkozy et le ministre de l’Intérieur flamand Geert Bourgeois qui font une course en roulottes pour obtenir les faveurs des Roma, ou encore des femmes de ménage africaines qui travaillent « au noir » tandis que les centres publics d’aide sociale gaspillent de l’argent, des enfants donnés en surprise à des évêques, ou encore des façons originales de contourner l’interdiction de fumer dans les cafés et restaurants.

Bal grimaçant et Gilles dansants

Mais ailleurs en Flandre également, des cortèges carnavalesques sillonnaient les localités ce dimanche. Ainsi Vilvorde voyait défiler le 42e cortège de son histoire, tandis qu’Ostende accueillait son traditionnel « Bal du Rat mort », où les masques colorés et grimaçants rappellent les toiles du peintre ostendais James Ensor.

Les localités balnéaires de Knokke-Heist et Blankenberge fêtent aussi le Carnaval en grandes pompes. Tout comme les localités d’Eupen et de Malmédy dans les Cantons de l’est.

La ville de Binche (province du Hainaut) est, elle, réputée pour son cortège de Gilles (photo) qui portent des hauts chapeaux en plumes d’autruches. Il y a 7 ans, les Gilles étaient d’ailleurs reconnus par l’Unesco comme Patrimoine culturel immatériel de l’humanité.