Blood & honour: trois condamnations

Trois membres du groupuscule néonazi Blood & Honour ont été condamnés mercredi par le tribunal correctionnel de Furnes à trois mois de prison pour avoir organisé, en 2008, deux concerts de groupes néonazis à Dixmude et à Bellegem (Courtrai).

Deux des trois ont bénéficié du sursis. C'est la première fois que des membres de l'organisation sont condamnés sur base de la loi contre le racisme.

Deux des trois ont bénéficié du sursis. C'est la première fois que des membres de l'organisation sont condamnés sur base de la loi contre le racisme.

Les trois membres étaient traduits en justice pour avoir organisé un concert de groupes néonazis à Bellegem, le 19 avril 2008, et un à Dixmude, sous le couvert d'un mariage celtique, le 18 octobre 2008.
Le concert de Diksmude avait été filmé à l'insu de ses participants par un journaliste allemand. Les images de cette cérémonie, diffusées par la suite par la VRT, avaient été jointes au dossier à charge des trois prévenus.

Manque de respect pour les valeurs humaines

L'enquête a permis d'établir que les prévenus avaient effectivement pris part à l'organisation des concerts. L'un avait notamment signé un contrat de location du terrain utilisé à Dixmude.

Chez un autre, les enquêteurs avaient découvert un plan prévoyant l'organisation de futurs concerts.

Un des prévenus n'a pas bénéficié du sursis parce qu'il avait déjà un passé judiciaire.

Le juge a estimé qu'il était nécessaire de punir un manque de respect pour les valeurs humaines.

Le directeur du Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme, Jozef De Witte (photo), s'est dit satisfait de la condamnation des trois individus, affirmant qu'il pourrait s'agir d'un important précédent. "Enfin, un tribunal a agi conformément à la lettre de la loi contre le racisme".