Davantage d’étudiants échouent en 1e année

De moins en moins d’étudiants réussissent entièrement leur première année dans l’enseignement supérieur. C’est ce qui ressort des chiffres du Département flamand de l’Enseignement flamand publiés par le quotidien De Standaard.

Lors de la dernière année académique, seulement 28% des étudiants de première année de l’enseignement supérieur ont réussi. L’année d’avant, ce pourcentage s’élevait encore à 45%. Selon le vice-recteur de l’Université de Louvain (KUL), ces chiffres sont toutefois difficilement comparables.

"Les nouveaux chiffres ne comptent que les étudiants qui ont obtenu 10 ou plus à toutes les matières. Auparavant, ils prenaient également en compte les étudiants qui avaient trois notes insuffisantes. Si on compte ces étudiants dans le cadre des nouveaux chiffres, la différence ne serait pas si importante car on atteindrait encore les 40%. On peut toutefois constater qu’il y a effectivement une baisse dans le taux de réussite".

En comparaison avec l’ancien système, les étudiants peuvent à présent plus facilement emporter certaines matières de première année pour les passer en deuxième. Afin de connaître les pourcentages réels de réussite, il faut compter le nombre d’étudiants ayant réussi après une période standard de l’année.