Les voyages au Japon déconseillés

Le SPF Affaires étrangères a modifié son avis de voyage pour le Japon, déconseillant tous les voyages non essentiels. Le Japon a été touché vendredi par un séisme violent suivi d'un tsunami. L'archipel nippon doit à présent également faire face à une menace nucléaire, en raison d'une explosion survenue dans la centrale de Fukushima.

Le Japon évacuant les habitants dans un rayon de 20 km autour de la centrale nucléaire, la Belgique déconseille les déplacements non essentiels au Japon.

Par ailleurs, l'ambassade de Belgique demande à ses ressortissants au Japon de rester chez eux de manière à pouvoir être facilement localisés en cas de besoin, de continuer à rester en contact avec l'ambassade, de préférence par mail, et de suivre scrupuleusement les instructions des autorités japonaises.

Les 32 Belges habitant dans une zone à risque ont, entre-temps, tous été localisés, a indiqué dimanche le ministre des Affaires étrangères Steven Vanackere (photo) dans l'émission De Zevende Dag sur la chaîne één (VRT).

Quelque 800 Belges sont actuellement au Japon, dont 680 ont indiqué "être indemnes", selon le ministre. "La bonne nouvelle est que nous n'avons pas encore reçu de mauvaises nouvelles", a-t-il indiqué.

Dans le courant de l'après-midi, le centre de crise des Affaires étrangères sera ouvert pour répondre "à l'inquiétude de nombreuses personnes quant à la menace nucléaire".