"La Belgique met des F-16 à disposition"

A l’issue du sommet international à Paris, le Premier ministre Yves Leterme (CD&V) a indiqué ce samedi après-midi que des chasseurs de mines et des avions F-16 belges seront disponibles, dès lundi, pour l’intervention internationale visant à mettre fin aux violences en Libye.

Selon le Premier ministre belge démissionnaire, les dirigeants qui participaient au sommet international de crise de Paris sur la Libye ont la « volonté unanime de faire respecter la résolution 1973 du Conseil de sécurité des Nations Unies, si nécessaire par la force militaire ». Si le dirigeant libyen ne cesse pas « dans les heures à venir » la violence, une zone d’exclusion aérienne sera imposée dans ciel libyen.

Selon l’agence de presse Belga, les avions F-16 que la Belgique mettra à disposition de l’intervention internationale visant à mettre fin aux violences en Libye se trouvent actuellement en Grèce. Leur mission précise fera l’objet, dans les prochaines heures, de consultations au sein de l’Otan. Ils ne seront cependant disponibles qu’à partir de lundi matin.

Selon Yves Leterme (photo), toutes les conditions sont remplies pour une participation à une intervention internationale.

Le président français Nicolas Sarkozy a annoncé ce samedi après-midi que des avions français opéraient déjà dans l’espace aérien libyen, afin de protéger la ville rebelle de Benghazi d’éventuels raids aériens de l’armée restée loyale au colonel Mouammar Kadhafi. L’action militaire est menée par Paris, en accord avec Londres, Washington et des partenaires arabes qui étaient présent au sommet de Paris.

Les plus consultés