Doel: problème passager à une pompe

Une pompe à eau de l’unité 4 de la centrale nucléaire en Flandre orientale a connu un problème ce vendredi, mais a depuis été réparée. L’incident a été classé au niveau 2 sur l’échelle d’importance des accidents nucléaires, qui comporte 7 échelons.

L’incident n’a eu aucune conséquence sur la santé des collaborateurs de la centrale nucléaire de Doel et aucune conséquence pour la santé des riverains du site nucléaire de Flandre orientale, indique l’exploitant Electrabel.

Lors d’un contrôle, il était apparu qu’une des pompes de secours avait un débit insuffisant dans certaines circonstances. Les corrections nécessaires ont alors été immédiatement effectuées.

L’unité 4 à Doel dispose de plusieurs pompes de secours, en cas de besoin. Elles livrent de l’eau au générateur de vapeur lorsque l’eau de refroidissement n’est temporairement pas disponible.

L’incident a été classé au niveau 2 de l’échelle INES (International Nuclear Event Scale), qui fixe le degré de gravité des accidents nucléaires. Cette échelle comprend des échelons de 1 à 7.