Boonen remporte Gand-Wevelgem

Tom Boonen (Quick Step) a remporté dimanche la 73ème édition de Gand-Wevelgem, la première épreuve sur le sol belge classée "World Tour", le nouveau circuit mondial de l'UCI. Au terme des 204,5 km de course, l'ancien champion du monde, bien emmené par son équipier Gert Steegmans s'est imposé au sprint devant l'Italien Daniele Bennati et l'Américain Tyler Farrar. L'Allemand André Greipel a pris la 4ème place.

Le peloton s'était cassé en deux après une chute à 20 km de l'arrivée, alors que quatre hommes (Sylvain Chavanel, Ian Stannard, Peter Sagan et Maciej Bodnar) possédaient une trentaine de secondes d'avance.

Sous le travail de Philippe Gilbert essentiellement, ce premier peloton a repris les échappés dans les derniers kilomètres, laissant la voie libre aux sprinters de l'équipe Quick Step, qui avaient bénéficié de la présence de Chavanel à l'avant pour se réserver pour le sprint final.

C'est la 47ème victoire belge dans la classique flamande, où Boonen a réglé au sprint un groupe d'une quarantaine de coureurs.

Après une étape du Tour du Qatar, il s'agit de la 2ème victoire de la saison pour Boonen, son deuxième succès aussi sur Gand-Wevelgem (après 2004), où il succède à un autre sprinter, l'Autrichien Bernhard Eisel.
 

Boonen:"Les intérêts de l'équipe priment"

"Précédemment cette épreuve représentait un objectif pour moi dans la saison, mais avec les années j'ai commencé à plus me concentrer sur des courses comme Paris-Roubaix et le Tour des Flandres", a déclaré le vainqueur du jour. "Je suis heureux d'avoir pu conclure ici parce que ma journée n'a pas vraiment été des plus faciles. C'est comme si tout tournait de travers. J'ai notamment eu un problème mécanique au pied de la première difficulté, m'obligeant à attendre très longtemps pour être dépanné, certainement plus d'une minute."
"C'est vrai que j'aurais préféré disputer le Grand Prix de l'E3 à Harelbeke, mais la direction de l'équipe a voulu que je m'aligne sur Gand-Wevelgem. J'ai bien compris la raison et je considère que les intérêts de l'équipe priment par rapport aux miens. Grâce à ce succès, notre formation empoche en effet des points importants au classement du circuit mondial", a conclu Boonen.