"Kabila a financé le voyage de Laurent"

Des proches du président congolais Joseph Kabila ont payé les nuitées du prince Laurent et de sa délégation au Grand Hôtel de Kinshasa ainsi que son voyage en classe affaires entre Paris et Kinshasa. L’information, rapportée par La Libre et De Morgen, a été confirmée par une bonne source à la rédaction de la VRT.

Le prince Laurent a par ailleurs effectué deux vols, entre la capitale congolaise et Lubumbashi et entre Lubumbashi et Luanda, à bord du jet de l'homme d'affaires belges, George Forrest, actif dans le secteur minier au Congo. Selon De Morgen, il aurait également rencontré le fils du président angolais José Eduardo dos Santos dans la capitale congolaise.

Hier, le premier ministre sortant Yves Leterme, interrogé à la Chambre, avait indiqué que le fils cadet du Roi avait eu un entretien avec le président Kabila et qu'il avait "bénéficié de privilèges durant ce séjour", ont rappelé les deux quotidiens.

Le Soir souligne de son côté que l'entretien avec M. Kabila (photo) a été très bref, celui-ci s'étant contenté de souhaiter au prince un voyage fructueux. Le quotidien s'interroge en revanche sur les activités de Laurent dans le domaine de l'environnement. Entre 2008 et 2010, il a participé avec sa fondation privée, la Grect, à un projet de plantation visant à freiner l'avancée du désert en Libye et aurait traité avec l'un des fils de Mouammar Kadhafi.

Citant des sources anonymes, le journal laisse en outre entendre que la Grect est une "vitrine commerciale". "Le prince fait du lobbying pour des sociétés qui espèrent des contrats", assure une source, citée par le quotidien.

Pour rappel, le prince Laurent a effectué durant le mois de mars une visite en République démocratique du Congo à titre privé, contre l'avis du gouvernement belge et du roi Albert II, en qualifiant ce déplacement de "mission scientifique". Ce voyage fait depuis polémique.