Qu’est ce qui change ce 1er avril?

L’ouverture du second trimestre de 2011 amène son lot de changements. Ainsi, par exemple, toutes les pistes cyclables aménagées en Flandre dès ce vendredi devront satisfaire à une norme afin de garantir le confort des usagers. D’autre part, le gouvernement fédéral modifie ce 1er avril son système de contrôle sur les banques et compagnies d’assurance.

Dès ce vendredi, toutes les nouvelles pistes cyclables qui seront aménagées en Flandre devront être suffisamment planes que pour garantir le confort de conduite des cyclistes. « Dans le temps, le confort sur les nouvelles pistes cyclables n’était pas toujours de qualité égale », affirme-t-on au cabinet de la ministre flamande des Travaux publics, Hilde Crevits (CD&V). « C’était souvent dû à des inégalités. La nouvelle norme permettra d’y remédier lors du placement de nouvelles pistes cyclables ».

Contrôle des banques modifié

Deux instances se partagent dorénavant le contrôle sur les banques et compagnies d’assurance belges. Cette supervision est en effet cédée partiellement par la Commission bancaire, financière et des assurances (CBFA) à la Banque nationale de Belgique.

La Banque nationale assurera ainsi le contrôle de la stabilité financière des banques, assureurs et organismes de crédit, tandis que la CBFA - qui sera d’ailleurs rebaptisée Autorité des Services et Marchés financiers (FSMA) - continuera à se charger de la surveillance des autorités financières. Elle devra donc aussi assumer le contrôle des opérations boursières, de la manipulation du marché, et de la publicité pour les produits bancaires.

Accompagnement accru des chômeurs

La mise à l’emploi des chômeurs séniors reste particulièrement difficile. Le gouvernement flamand réagit en étendant sa politique d’activation de tous les demandeurs d’emploi jusqu’à l’âge de 55 ans.

Jusqu’ici en effet, l’assistance systématique des plus de 50 ans était limitée aux personnes jusqu’à 52 ans. Dorénavant, les chômeurs âgés de 52 à 55 ans seront eux aussi épaulés par l’office flamand pour l’emploi VDAB pour rechercher un emploi.

Précompte professionnel et abattement fiscal

Dès ce 1er avril, le pourcentage de précompte professionnel perçu sur les indemnités légales et extralégales augmente dans le cadre d’un chômage temporaire, passant de 10,09% à 18,75%.

Il s’agit plus précisément des indemnités pour un chômage temporaire versées aux ouvriers qui ne peuvent travailler pour des raisons économiques, techniques ou météorologiques. Le précompte mobilier majoré sera également applicable au chômage temporaire de crise pour les employés, pour la fermeture de l’entreprise pendant les vacances annuelles, ou pour le chômage temporaire en cas de force majeure, de grève ou de lock-out.

Dès ce vendredi, un nouvel abattement fiscal est introduit pour les travailleurs avec un salaire modeste, qui bénéficient déjà d’un bonus à l’emploi.

La Commission européenne surveillée par G4S

La Commission européenne fait surveiller dès ce vendredi ses bâtiments et bureaux en Belgique par la société privée de sécurité G4S. Cette entreprise obtient ainsi le plus gros contrat de surveillance du pays, confié jusqu’ici à la firme Securitas.

Les quelque 800 employés de Securitas qui assuraient jusqu’à présent la surveillance des bâtiments européens sont également repris par le groupe G4S.

Moins de coûts médicaux

L’Institut national d’assurance maladie-invalidité (INAMI) rembourse dorénavant les examens neuropsychologiques effectués pour détecter une éventuelle démence. Ces examens pourront être prescrits par un neurologue, un psychiatre ou un spécialiste en gériatrie.

D'autre part, les prix de plus de la moitié des médicaments génériques baissent ce 1er avril dans les pharmacies, d'environ 6%.

Selon la Fédération des entreprises productrices de génériques (Febelgen), six nouvelles molécules sont maintenant disponibles en version générique, dont notamment le traitement de la maladie de Parkinson et de l'ostéoporose. L’existence de ces  nouveaux médicaments génériques sur le marché permettra aussi à l’Etat belge et aux patients de réaliser d’importantes économies.