Genk l’emporte et devient leader

Le Racing Genk a battu Lokeren 2-1 dans le dernier match des play-offs I et profité de la défaite d'Anderlecht dans le Clasico (victoire du Standard 1-3) pour s'installer en tête du classement.

Lokeren avait pourtant ouvert le score par De Pauw (45+1) avant qu'un doublé de Barda (74 et 80) ne délivre les Limbourgeois.

Après moins d'une minute, Courtois était décisif sur un tir de Leko.

Une tête de Barda permettait à Copa de se mettre en évidence (8e).

Au quart d'heure Vossen, bien servi par Maric, ne cadra pas sa tête.

À la 24e une nouvelle tentative de Genk par Anele est bien arrêtée par un Copa attentif. Courtois détourna un coup-franc bien botté par Leko (38-ème).

En fin de première période, Lokeren prit l'avantage grâce à De Pauw, qui profita de l'excellent travail de De Ceulaer.

Genk faisait le forcing dès la reprise. L'envoi de Buffel passa à côté. Copa se surpassa pour détourner un envoi à bout portant de Vossen, isolé au petit rectangle (51-ème).

Genk obtint l'égalisation à la 74e par Barda.

Le même Barda donna l'avantage à son équipe à 10 minutes du terme: l'Israélien fut le plus prompt à récupérer un tir de De Bruyne repoussé par Copa.

Cette victoire permet à Genk de prendre la tête du classement avec 35 points, deux de plus qu'Anderlecht.

La Gantoise (30 points) suit devant le Standard et Bruges, tous deux avec 28 points. Lokeren reste bloqué à 25.

Anderlecht battu par l'équipe B du Standard

Les play-offs 1 avaient bien mal débuté pour Anderlecht ; L’équipe B renforcée du Standard a infligé une lourde défaite aux Bruxellois dimanche en début de soirée.

Un doublé de Nong (29-ème, 51-ème) et un but de Goreux (45+2) ont en effet permis au Standard de s'imposer 1-3 à Anderlecht, dont Guillaume Gillet a sauvé l'honneur à la 57-ème.

Les Rouches, volontairement orphelins de leurs meilleurs atouts, Defour, Witsel, Carcela et Tchité, en vue de la demi-finale retour de la Coupe contre La Gantoise mercredi, prirent l'avantage de façon rocambolesque: un tir de Nong sur le poteau, une reprise de Pieroni également renvoyée par le cadre, et Nong à la conclusion.

Une percée de Nong arrêtée par Seck valut à ce dernier un carton jaune, et un penalty au Standard.

Proto repoussa l'envoi de Pieroni, mais Goreux avait suivi (0-2).
Une perte de balle du malheureux Seck à la 51-ème, permit à Nong de s'en aller tranquillement inscrire le numéro trois visiteur. Legear, seul devant Bolat à 1-3, aurait pu faire monter le suspense à la 75-ème, mais croisa trop son tir et manqua l'aubaine.
Le Standard, qui avait au départ avoué un objectif relativement limité résumé dans un gros mot courant, revient à 5 points des "mauves. (avec Belga)