Des cabinets ministériels autorisés à engager

La période d’affaires courantes du gouvernement se prolongeant, le Premier ministre Yves Leterme (CD&V) a donné son autorisation à treize ministres fédéraux démissionnaires d’engager du nouveau personnel de cabinet, dont ils ont absolument besoin pour faire leur travail.

Pendant les périodes où le gouvernement est en affaires courantes, les cabinets ministériels ne peuvent normalement pas engager de personnel. Seul le Premier ministre peut autoriser des exceptions.

Près de 300 jours après les élections législatives du 13 juin, presque tous les ministres ont vu le nombre de leurs collaborateurs tomber sous le seuil minimal et ont introduit une demande ces dernières semaines pour pouvoir engager du personnel supplémentaire, indique le quotidien De Morgen. Seule la ministre des Affaires Sociales, Laurette Onkelinx (PS), n’aurait pas encore introduit de requête à ce sujet.

Yves Leterme a ainsi donné son autorisation à 13 ministres d’engager de nouveaux collaborateurs. Sur les 133 personnes qui ont quitté un cabinet ministériel depuis mai 2010, quelque 29 ont déjà été remplacées.