Laurent accepte les termes du contrat

Le prince Laurent, dont les péripéties économico-diplomatiques récentes ont défrayé la chronique, a accepté vendredi lors d'une entrevue avec le Premier ministre Yves Leterme que les actions qu'il entreprendra dans le futur soient balisées. "

"On a mis au point un texte avec M. Leterme", a indiqué vendredi Maître Pierre Legros, interrogé par l'agence BELGA.
 

Le Premier ministre avait indiqué jeudi à la Chambre qu'il entendait faire part au fils cadet du roi des règles et engagements stricts qu'il devra respecter et dont l'objectif est de rendre impossibles la poursuite et la répétition de pratiques récentes jugées inacceptables.
La presse a fait état ces derniers jours de voyages entrepris par le prince Laurent en République démocratique du Congo (RDC) et en Libye et de contacts diplomatiques que le fils cadet du roi a eus à l'insu du département des Affaires étrangères.
Le prince Laurent enverra à M. Leterme une "lettre personnelle" reprenant les termes de l'accord intervenu vendredi en vue d'éviter que pareils événements se reproduisent. L'accord "fixe les relations futures pour tous les membres de la famille royale", a indiqué Me Legros, conseil du prince Laurent.
L'avocat, qui évoque vendredi une "solution d'apaisement général" n'a pas souhaité commenter plus avant le contenu de l'accord intervenu, "par respect pour le parlement".
Dans un communiqué, le Premier ministre a confirmé vendredi avoir "reçu cet après-midi le prince Laurent de Belgique à la lumière des événements des semaines écoulées". Le chef du gouvernement a ajouté qu'il "informera le président de la Chambre des représentants et le président du Sénat du déroulement de la discussion et des décisions qui en découlent".(Belga)