Décès du sauveur de la "Blanche de Hoegaarden"

Le brasseur Pierre Célis est décédé samedi soir à Hoegaarde (Hoegaarden), dans le Brabant flamand, à l'âge de 86 ans. Figure emblématique de la brasserie belge, il était devenu célèbre en relançant dans les années 60 la "Blanche de Hoegaarden", une bière qui était alors en voie de disparition.

D'abord fermier, Pierre Célis avait repris la brasserie locale, alors que la production de ce type bière était devenue confidentielle, sa réputation étant alors limitée à la région de Louvain et dans certains endroits de Bruxelles.

Succès aux Etats-Unis

Le verre choisi par le brasseur pour servir sa bière n'a pas été étranger à son succès. Il s'agissait en fait d'un stock de pots de confiture reconvertis en verre à bière. Ils sont toujours utilisés aujourd'hui.

Le succès de la Blanche de Hoegaarde allait croissant lorsqu'un incendie a détruit une bonne partie de la brasserie, qui s'est vue peu de temps après reprise par l'actuel géant brassicole AB Inbev.

Pierre Celis s'est alors expatrié aux Etats-Unis, où il a réalisé un rêve: celui de construire une brasserie à Austin, au Texas, où il s'est mis à brasser la "Celis White" selon la recette originale qui avait fait son succès en Belgique et bientôt à l'étranger.

Après avoir revendu sa brasserie américaine et s'être partagé entre les Etats-Unis et la Belgique, le brasseur était revenu définitivement à Hoegaarde, à la fin de 2009.