Demotte favorable à une régionalisation de l’enseignement

Le Ministre-président wallon Rudy Demotte (PS) a déclaré au cours de l’émission De zevende dag (VRT) que la Région de Bruxelles-capitale devait pouvoir à terme obtenir les compétences de l’enseignement et de la culture.

Selon Rudy Demotte, qui est aussi ministre-président de la Communauté française, rebaptisée Fédération Wallonie-Bruxelles, les Bruxellois devront pouvoir avoir les compétences sur la culture et l’enseignement mais avec respect des différences entre les Bruxellois flamands et francophones.

Rudy Demotte n’est donc pas sur la même longueur d’ondes que le ministre-président flamand Kris Peeters (CD&V) qui a déclaré récemment que Bruxelles ne serait jamais une région à part entière. Demotte estime au contraire que cela doit bien être le cas et il ajoute que cela a été accepté par les Bruxellois flamands et francophones dans la déclaration gouvernementale régionale.

Pour Rudy Demotte la nouvelle appellation ne va pas vers une Flandre indépendante à côté d'une Fédération Wallonie-Bruxelles.

Pour lui ce changement de nom s’inscrit dans le cadre belge. En se fédérant, la Wallonie reconnaît Bruxelles comme une région égale à elle.

"Pourquoi les Flamands ne suivraient-ils pas cet exemple avec une Fédération Flandre-Bruxelles?" demande Rudy Demoitte. Pour Iui, il  ne s’agit que d’une reconnaissance du rôle de Bruxelles.