Soutien financier à la bande dessinée

Le Fonds flamand pour les Lettres (Vlaams Fonds voor de Letteren ou VFL) octroie pour 2011 des bourses de travail, pour un montant total de près de 150.000 euros, à vingt auteurs flamands de bande dessinée. Le VFL souligne qu’un nombre croissant d’albums de bande dessinée flamands sont publiés en traduction à l’étranger.

Actif depuis janvier 2000, le Fonds flamand pour les Lettres alloue chaque année des bourses de travail à des réalisateurs de bande dessinée flamands, pour leur permettre de mener à bien un « projet spécial » pour lequel ils ont besoin d’un soutien financier.

Cette année, trente auteurs (dessinateurs et/ou scénaristes) avaient introduit une demande pour une bourse de travail d’une valeur moyenne de 7.440 euros.

« La commission Bande dessinée du Fonds flamand pour les Lettres a réagi de façon positive face à la qualité générale des demandes introduites », a indiqué le VFL pour motiver sa décision.

Les auteurs de bandes dessinées flamands qui bénéficieront cette année d’une bourse de travail sont Floris De Smedt, Ivan Adriaenssens, Eva Cardon, Sébastien Conard, Reinhart Croon, Lode Devroe, Kim Duchateau, Steven Dupré, Brecht Evens (photo principale), Stijn Gisquière, Jeroen Janssen, Marc Legendre, Wauter Mannaert, Steve Michiels, Marcel Rouffa, Olivier Schrauwen, Simon Spruyt, Gerolf Van de Perre, Maarten Vande Wiele et Judith Vanistenael