Le budget pluriannuel présenté à l’UE

Le gouvernement en affaires courantes a présenté aujourd’hui son programme de stabilité 2011-2014 ainsi que le programme national de réforme à la Commission européenne. Point important : notre pays soumet des chiffres meilleurs que ne l’exige l’Europe. Lors des prochaines années, l’accent sera principalement mis sur l’emploi.

"L’année prochaine, notre déficit budgétaire plongera en-dessous de 3%", indique le ministre du Budget, Guy Vanhengel (Open VLD, à gauche grande photo). "Nous atteignons un léger excédent budgétaire en 2015. Cela devrait rassurer l’Europe, les marchés financiers, mais aussi la population belge", souligne-t-il.

De son côté, le Premier ministre sortant Yves Leterme (CD&V, à droite grande photo) dément que la Flandre devra faire plus d’efforts que les autres régions du pays, comme le sous-entend la N-VA. "Deux-tiers seront assurés au niveau fédéral, un tiers par les communauté et les pouvoirs locaux. Ce sera parfaitement partagé, comme le recommande le Conseil Supérieur des Finances.

Le parti de Bart De Wever avait récemment émis des critiques envers le gouvernement en affaires courantes car la N-VA n’avait pas obtenu le droit de participer aux négociations sur le contenu. "Quand on veut avoir un droit de parole, on doit alors faire en sorte de mettre en place un gouvernement", a lancé Guy Vanhengel.

Notons que lors des prochaines années, l’accent sera principalement mis sur l’emploi.

D’ici 2020, près de trois-quarts de la population active devra être mise au travail. "C’est crucial pour maintenir notre état de prospérité", indique encore Yves Leterme. "Les gens vont en moyenne devoir travailler plus longtemps", souligne-t-il.

Selon la ministre de l’Emploi, Joëlle Milquet (cdH, photo), quelque 57.000 nouveaux emplois vont devoir être créés d’ici 2020. Afin d’atteindre cet objectif, davantage de personnes âgées de plus de 55 ans vont devoir travailler. Ce phénomène devra se coupler à une hausse du nombre de femmes et de jeunes actifs sur le marché de l’emploi.