Un fémur découvert à Moorsele

L’os de la cuisse a été trouvé, par un passant, dans un ruisseau d’un petit parc du centre de la ville de Flandre occidentale. Depuis février, des enquêteurs recherchent à Moorsele et dans les environs le corps d’une femme disparue.

Le parquet de Courtrai (Flandre occidentale) a confirmé qu’un fémur a été découvert samedi, vers 17h00, dans un ruisseau d’un petit parc situé au centre de la ville de Moorsele. L’os de la cuisse, clairement scié, était emballé dans un bout de tissu noir.

La découverte macabre, faite par un passant, coïncide avec des fouilles qui sont en cours depuis le début du mois de février dans cette région, dans l’espoir de retrouver le corps de Caroline Vyncke.

Cette habitante de Moorsele, âgée de 42 ans, a disparu le 8 février après une promenade avec son chien. Les enquêteurs avaient au départ évoqué une disparition inquiétante, mais quelques jours plus tard le compagnon de la victime, de 10 ans son cadet, avait été interpellé. Suspecté d’assassinat, l’homme avait avoué les faits, mais s’était ensuite rétracté, affirmant que ses aveux avaient été faits sous la pression des enquêteurs.

Il avait été libéré trois semaines après son arrestation, par manque de preuves. Depuis, les enquêteurs recherchent activement le corps de la victime. Ce dimanche midi, il avait pu être confirmé que le fémur trouvé appartient à une femme. Il faudra encore attendre quelques jours pour savoir s'il appartient à Caroline Vyncke.