Un élève sur six n'a pas le niveau en néerlandais

Un élève sur six en dernière année de l’enseignement secondaire en Flandre n’atteint pas le niveau de néerlandais requis. C’est ce qui ressort d’un sondage de ministère flamand de l’Enseignement réalisé auprès de 4.000 élèves fréquentant l’école néerlandophone.

C’est la première fois que la connaissance du néerlandais est sondée en dernière année du secondaire supérieur. Les élèves ont reçu au mois de mai de l’année dernière des tests de lecture, de compréhension à l’audition et d’expression. L’orthographe n’a pas été prise en compte.

Huit élèves sur dix ayant participé à l’enquête ont obtenu de bons résultats aux tests de lecture et d’écoute. Au final, cinq élèves sur six ont obtenu la moyenne.

On constate de grandes différences entre les types enseignements. Dans l’enseignement artistique, un jeune sur quatre n’obtient pas la moyenne. Dans l’enseignement technique, un élève sur trois échoue aux tests. Les meilleurs résultats ont été enregistrés dans l’enseignement secondaire général.

Les jeunes qui ne parlent pas néerlandais à la maison semblent encore avoir un retard linguistique à l’âge 18 ans. La culture de lecture de la famille joue également un rôle important dans la connaissance de la langue. Plus un jeune lit durant son temps libre, mieux il maîtrisera le néerlandais.