Deux morts dans une fusillade à Anvers

La fusillade qui a éclaté samedi soir rue Van Artevelde à Anvers s’est soldée par la mort de deux personnes. Deux blessés sont dans un état critique. Il s’agirait d’un règlement de comptes entre bandes albanaises.

L’incident a éclaté aux alentours de 20 heures au café Tornado situé rue Van Artevelde, non loin de la Frankrijklei. « Nous étions assis près de la fenêtre d’un café qui se trouve un peu plus loin quand j’ai entendu certainement une quinzaine de coups de feu », explique Marc Arnoudts qui a été témoin de la fusillade.

« Ensuite ça s’est un peu calmé, nous avons soudainement vu une voiture fuir et quelques personnes courir rapidement et, à cet instant, ont retenti de nouveaux coups de feu. De ce côté de la rue gisait une dame gravement blessée, de l’autre côté un homme était étendu par terre. C’était très angoissant, dans ce quartier et à cette heure, aux alentours de 20 heures », poursuit le témoin.

Au moins deux personnes ont été tuées. Quatre autres personnes ont été blessées et emmenées à l’hôpital. Deux d’entre elles, dont une passante, sont dans un état grave.

Les circonstances exactes de l’incident ne sont pas encore claires. On parle d’une grave altercation entre Albanais. Il s’agit probablement d’un règlement de comptes entre bandes albanaises. Les auteurs des faits sont en fuite. La police a mis de grands moyens en oeuvre pour les retrouver.

"C'est une situation de film"

Le bourgmestre d'Anvers Patrick Janssens (SP.A) est épouvanté par ce qui s'est passé. "C'est inadmissible", a-t-il déclaré. "C'est quelque chose que l'on peut imaginer dans un film ou dans un roman de Jef Geeraerts, mais pas dans le centre la ville".