Une nouvelle pièce de 2 euros

La Monnaie Royale de Belgique met en circulation ce 3 mai une nouvelle pièce de 2 euros, à l’occasion du 100e anniversaire de la Journée internationale de la Femme. Il s’agit en outre de la première fois en Belgique qu’une pièce est frappée à l’effigie de deux femmes qui ne font pas partie de la dynastie.

La Monnaie Royale a frappé lundi la nouvelle pièce de 2 euros, qui est mise en circulation dès ce mardi 3 mai par la Banque Nationale de Belgique à cinq millions d’exemplaires. Deux boîtes cadeaux seront également disponibles auprès de la Monnaie Royale.

La frappe officielle a été réalisée en présence du vice-Premier ministre et ministre des Finances, Didier Reynders (MR), de la ministre de l’Emploi et de l’Egalité des chances, Joëlle Milquet (CDH), de la ministre de l’Intérieur, Annemie Turtelboom (Open VLD), ainsi que de représentantes des mouvements de femmes.

La pièce de 2 euros est en effet frappée à l’occasion du 100e anniversaire de la Journée internationale de la Femme et présente l’effigie de Marie Popelin et d’Isala Van Diest, deux figures de proue du mouvement d’émancipation de la femme en Belgique au début du 20e siècle.

Marie Popelin a été la première avocate belge. En 1905, elle fondait le Conseil national des femmes belges, dont est issu le Conseil des femmes francophones de Belgique. Quant à Isala Van Diest, elle a été la première femme médecin.

C’est la première fois en Belgique qu’une pièce est frappée à l’effigie d’une femme qui ne fait pas partie de la dynastie. A l’automne, une autre pièce sera frappée, avec le portrait d’Hélène Dutrieu, la première femme pilote d’avion de Belgique.