Les prêtres participeront à la procession du Saint-Sang

Des curés et des enfants de chœur pourront à nouveau participer cette année à la célèbre procession du Saint-Sang à Bruges. L’an dernier, le scandale de pédophilie impliquant l’ancien évêque de Bruges Roger Vangheluwe venait d’éclater et les organisateurs avaient demandé à ce que les hommes d’églises n’y participent pas.

La procession du Saint-Sang, qui a lieu chaque année le jour de l'Ascension à Bruges est inscrite depuis 2009 au patrimoine mondial immatériel de l'Unesco, cette fête à caractère religieux draine chaque année des dizaines de milliers de spectateurs à Bruges.

L’an dernier, peu avant la procession avait éclaté le scandale de pédophilie impliquant l’ancien évêque de Bruges Roger Vangheluwe.

Les organisateurs redoutaient que la présence de prêtre dans la procession ne provoque une réaction négative de la part du public. Mais selon Benoit Kervyn, de la confrérie du Sain-Sang, "le public sait à présent que le faux pas d’une personne ne doit pas déteindre sur toute une communauté religieuse".

Saint-Sang

Le défilé présente des tableaux vivants de l'Ancien et du Nouveau Testament, suivis d'un cortège de marchands et de métiers du Moyen Age. Vient ensuite Thierry d'Alsace, ramenant la fiole du Saint-Sang de Jérusalem.

Lorsque la relique, portée par l'évêque et sa suite, passe à travers la foule, celle-ci se lève et se signe dans une ambiance de recueillement.