De Croo sur la même ligne que De Wever

Le président de l'Open VLD Alexander De Croo a appelé vendredi soir son homologue de la N-VA Bart De Wever à convaincre le président du PS Elio Di Rupo de choisir avec quels partis devraient avancer les négociations communautaires.

Selon Alexander De Croo, le président des nationalistes flamands a désigné le CD&V et l'Open VLD comme les deux partis flamands qui, avec la N-VA, voulaient aller "le plus loin" dans les réformes, tant au niveau communautaire qu'économique.

Bart De Wever a ainsi "prudemment donné le ton", selon le libéral flamand, interrogé dans l'émission Terzake de la VRT.

Bart De Wever doit maintenant "convaincre Elio Di Rupo de faire un choix lui aussi", a poursuivi Alexander De Croo.

"Si le vainqueur des élections pose ce choix comme il l'a fait aujourd'hui, nous ne réagirons évidemment pas de manière négative", a-t-il ajouté.

Alexander De Croo dit toujours croire en la possibilité d'un accord.

Le rapport final du négociateur royal Wouter Beke, qui a fait "un travail formidable", contient à ses yeux des éléments dont chacun peut tirer profit.