Les Outlaws enterrent un des leurs

Quelque 200 membres ou sympathisants de la bande de motards les "Outlaws" se sont rassemblés dans le calme samedi à Opglabbeek où ont eu lieu les funérailles de l'un d'eux, Freddy Put, âgé de 52 ans, abattu le 20 mai dernier en compagnie de deux autres hommes à Maasmechelen lors de ce qui apparaît comme un règlement de comptes entre membres de deux bandes rivales.

Les motards Outlaws étaient venus de toute l'Europe, notamment de Pologne, d'Allemagne et d'Italie et ils ont rempli la Sint-Lambertuskerk où s'est déroulée la cérémonie.

Outre la famille, les proches et les motards Outlaws, des membres de l'armée étaient également présents dans l'église pour rendre un dernier hommage à Freddy Put qui était entré en 1978 à la 21e compagnie du premier bataillon de parachutistes de Diest qu'il avait quitté en 1986 pour changer de fonction tout en restant toujours à la Défense.

Les motards ont accompagné les proches au cimetière à l'issue de la cérémonie.

Dans l'après-midi, ils se rendront à Hasselt, au crématorium, où auront lieu les funérailles d'une autre victime de triple crime, Jef Banken, 59 ans, de As.

Les corps de trois personnes tuées par balles avaient été découverts vendredi passé dans une camionnette poussée dans le canal Zuid-Willemsvaart à Eisden-Dorp. Deux des trois personnes étaient membres de la bande de motards Outlaws et la troisième était un ami.

Les crimes auraient été commis dans une centrale de pneus à Maasmechelen, dont le gérant est membre des Hell's Angels. D'autres membres de la bande des Hell's Angel étaient présents lors de l'inauguration. Des douilles, impacts de balles et traces de sang ont été retrouvés dans les environs.