L’ancien patron de la BRT s'est éteint

Paul Vandenbussche, le premier administrateur-général de l’ancienne BRT -qui deviendra plus tard la VRT-, est décédé. Il était âgé de 90 ans. L’homme avait présidé la radio-télévision publique pendant plus d’un quart de siècle.

En 1960, Paul Vandenbussche avait travaillé, en tant que collaborateur au cabinet du CVP, à la loi audiovisuelle qui a mené à la scission de l’INR (Institut national de radiodiffusion) en une RTB (radio-télévision belge) et une BRT (Belgische radio en televisie.

Cette même année, il avait été nommé administrateur-général de la BRT, une fonction qu’il a assurée jusqu’en 1986. A sa nomination, il avait fait savoir quels étaient ses plans pour la BRT. « Nous allons poursuivre nos efforts afin que la télévision flamande vous apporte de la distraction, sans qu’elle devienne un instrument d'uniformisation».

Pour Vandenbussche, l’objectivité et l’équlibre politique au sein des rédactions étaient des principes sacro-saints. « Il voulait défendre l’indépendance journalistique à tout prix », a déclaré son successeur Cas Goossens, qui se rappelle de son style « gauche » et son « caractère difficile ».

C’est à l’époque de Vandenbussche que la radiotélévision publique a quitté ses locaux de la Place Flagey à Ixelles pour s’installer dans la bâtiment actuel de l’avenue Reyers, à Schaerbeek.

En 1986, Paul Vandenbussche prenait sa pension et Cas Goossens prenait le relais.