La VRT pourra se doter d’une 3e chaîne TV?

Dans une interview accordée au magazine hebdomadaire Humo, la ministre flamande des Médias, Ingrid Lieten (SP.A, photo), a annoncé la création d’une troisième chaîne pour la télévision publique flamande. La ministre avait encore confirmé cette information ce lundi à la rédaction de la VRT. Mais le ministre-président flamand Kris Peeters (CD&V) a rappelé sa ministre à l'ordre. Selon lui, le gouvernement flamand n'a pas encore pris de décision définitive à ce sujet.

« Une troisième chaîne TV va voir le jour, réservée aux enfants et aux jeunes. Pour le dire plus simplement, je souhaite avoir en télévision un pendant de ce que sont Studio Brussel et MNM en radio pour les jeunes », a déclaré la ministre Ingrid Lieten dans une interview accordée à l’hebdomadaire Humo, dont le contenu a été confirmé à la rédaction de la VRT.

Le gouvernement flamand prépare actuellement un nouveau contrat de gestion avec la radiotélévision publique flamande. La ministre Lieten voudrait que la VRT s’adresse à un plus grand nombre de jeunes via la télévision. « J’ai déjà demandé à la direction de la VRT de préparer un plan dans ce sens. Soyons claire, je ne parle pas d’un Ketnet-bis. La chaîne Ketnet continuera à diffuser des émissions pour les plus jeunes dans l’après-midi, et puis viendra la chaîne pour les jeunes de 10-12 ans jusqu’à 18 ans et un peu plus ».

« La plus-value de cette nouvelle chaîne est que nous la lions aux jeunes. Il devra donc s’agir d’une chaîne à l’attention des jeunes, qui sont actuellement laissés pour compte à la VRT (photo). A la radio, cela marche grâce à Studio Brussel et MNM. Le défi de la VRT sera de parvenir au même résultat en télévision », précise Lieten.

La décision de créer une troisième chaîne télévisée, pour les jeunes, est soutenue par tous les partenaires de la coalition flamande. « Nous affirmons tous la même chose. Il faut une troisième chaîne. Nous confions la mission à la VRT de générer une plus-value pour les jeunes à la télévision », confirmait encore Ingrid Lieten.

La ministre précisait d’autre part que la chaîne radio MNM n’est pas à vendre. « Cette chaîne prépare actuellement une réforme de contenu en profondeur. MNM adaptera ainsi mieux ses bulletins d’informations à son jeune public et mettra encore davantage l’accent sur la diversité. La transformation ne fait que commencer », précisait Ingrid Lieten.

La ministre flamande des Médias annonçait enfin qu’elle souhaite conclure d’ici l’été le nouveau contrat de gestion pour le service public. Le contrat actuel entre gouvernement flamand et VRT se termine fin de l’année. D’ici juin au plus tard, un nouveau contrat doit être conclu pour 5 ans, qui indique les accords conclus et les possibilités financières accordées pour la VRT.

"Pas encore d'accord définitif"

Ce lundi après-midi, le ministre-président flamand Kris Peeters (photo) a cependant rappelé Ingrid Lieten à l'ordre. Dans une réaction adressée à l'agence de presse Belga, Peeters précise que le gouvernement n'a pas encore pris de décision définitive à propos d'une troisième chaîne TV pour la VRT.

"Le fait qu'il y aura, ou non, une 3e chaîne TV fait partie du nouveau contrat de gestion et celui-ci n'a pas encore été approuvé par le gouvernement flamand". Il qualifie les conclusions d'Ingrid Lieten de "prématurées".

Kris Peeters ne peut dire quand tombera exactement la décision au sujet de cette nouvelle chaîne TV. La ministre Lieten doit en effet d'abord présenter un projet de contrat de gestion au gouvernement flamand.