De petites explosions chez Ikea à Gand

Deux réveils ont explosé lundi soir dans le magasin suédois de meubles au Flanders Expo à Gand, faisant des dégâts limités et deux blessés légers. Des explosions similaires ont aussi eu lieu dans les magasins de la chaîne à Eindhoven (Pays-Bas) et Lomme, près de Lille (France). Tous les magasins Ikea en Belgique ont été contrôlés préventivement ce mardi matin. Les explosions n’avaient pas encore revendiquées ce mardi matin.

C’est vers 18h00, ce lundi, que deux petites explosions se sont produites dans le magasin Ikea (photo) situé au Flanders Expo à Gand (Flandre orientale), sans alerte à la bombe préalable. Le service de déminage de l’armée SEDEE s’est rendu sur place.

« Deux réveils qui avaient été emballés dans des cartons de lait et cachés sous une palette ont explosé », explique An Schoonjans du parquet de Gand. « Ils ont été actionnés à distance par un mécanisme de mise à feu. Les dégâts matériels sont très limités, mais deux personnes ont été légèrement blessées. Il s’agit d’un agent de sécurité et d’un employé d’Ikea. Ils souffrent de problèmes d’ouïe ».

Les quelque 200 clients qui étaient encore présents dans le magasin de meubles au moment des explosions ont été évacués. Les auteurs des explosions n’ont pas encore été retrouvés.

"Même modus operandi à Lille et Eindhoven"

Ce lundi soir, des explosions de même type se sont produites dans les magasins Ikea installés à Eindhoven (photo), aux Pays-Bas, et à Lomme, près de Lille en France. « Il s’agit du même modus operandi qu’à Gand. Les faits sont analogues », confirmait An Schoonjans du parquet de Gand.

En France et aux Pays-Bas, les explosions auraient par contre été précédées d’alertes à la bombe. A Eindhoven, l’explosion s’est produite sur un terrain de parking à proximité du magasin. Un colis suspect a également été détruit. En France, l’explosion s’est produite dans le magasin-même. « Ce sont également des réveils qui ont explosé en France et aux Pays-Bas », précisait Schoonjans.

Contrôles préventifs

L’explosion dans l’Ikea de Gand n’avait pas encore été revendiquée ce mardi matin, et aucun suspect n’avait été interpellé. Les fouilles effectuées ce mardi matin dans l’établissement à Flanders Expo, avec l’aide de quatre chiens démineurs, n’ont livré aucun autre objet suspect.

Un contrôle préventif a été effectué ce mardi matin dans les six établissements Ikea de Belgique, c'est-à-dire à Gand, Zaventem, Wilrijk, Anderlecht, Arlon et Hognoul. La direction de la chaîne de magasins indique que la sécurité reste « une priorité absolue » pour Ikea.

Les magasins ont pu rouvrir leurs portes ce mardi matin. A Hognoul, l'inspection préventive était cependant encore en cours vers midi. Le bourgmestre de Gand, Daniël Termont (photo), s’est dit choqué par l’explosion dans l’Ikea de sa ville. « J’espère que l’on en trouvera les auteurs », déclarait-il ce mardi dans l’émission matinale « De Ochtend » de la VRT.