Des passagers embarqués sans leurs bagages

Un avion de la compagnie aérienne Brussels Airlines, effectuant la liaison entre Bruxelles et Toulouse, a décollé mercredi avec tous les passagers à bord mais sans la moitié des bagages.

Une grève au niveau de l'approvisionnement en carburant dans les aéroports régionaux français a poussé la compagnie à embarquer une double quantité de carburant pour "être sûre de pouvoir retourner à Bruxelles", au détriment de certains bagages.

"C'est un cas de force majeure", explique Wencke Lemmes, porte-parole de la compagnie. "Notre priorité, ce sont les passagers. Les bagages leur seront livrés à l'adresse qu'ils souhaitent, aux frais de la compagnie."

Les passagers du vol ont parfois patienté plus de deux heures aux stands d'information de l'aéroport de Toulouse. Il leur a été communiqué que leurs bagages transiteront par Barcelone, avant d'être acheminés par la route jusqu'à Toulouse. Leurs bagages devraient leur être livrés ce matin mais des retards n'étaient pas à exclure. Un vol de la Lufthansa, reliant Munich à Toulouse, aurait connu une situation similaire.