Moins d'aide pour les triplés

Le ministre flamand du Bien-être Jo Vandeurzen (CD&V) a décidé de supprimer l’aide familiale accordée aux couples avec triplés.

Jusqu’à présent, les familles ayant des triplés pouvaient compter gratuitement sur une garde d'enfants de Kind en Gezin, mais à partir du 1er juillet, il n’en sera plus de même. En clair : la situation ne change pas pour les familles qui ont déjà des triplés ou qui ont deux paires de jumeaux dont la différence d’âge ne dépasse pas les 18 mois, mais les naissances multiples survenant à partir du 1er juillet 2011 ne donneront plus droit à une garde d’enfant gratuite ni à une aide ménagère.

« Le ministre Vandeurzen a pris cette décision après évaluation », a déclaré la porte-parole Leen Du Bois. « L’évaluation a montré qu’un certain nombre de familles trouve désagréable qu’une personne externe à la famille viennent dans leur foyer durant trois ans. La période est trop longue, car les enfants vont à l’école dès 2 ans et demi. »

Il y a aura encore une certaine aide, insiste Leen Du Bois. « Les personnes concernées recevront encore une réduction relative à leurs revenus, mais de gratuité il ne sera plus question. L’aide devra dorénavant également être demandée au centre d’expertise des soins postnataux, plus chez nous », explique la porte-parole de Kind en Gezin.

L’association estime qu’il s’agit là d’une excellente décision car l’argent libéré pourra aller à d’autres familles. « Cette aide peut aider davantage de familles et peut aussi être plus flexible », a-t-elle ajouté.

Selon Kind en Gezin, on recense annuellement environ 17 cas de triplés.