Van Aelst ne sera pas sur la liste N-VA à Anvers

La N-VA n'est pas tentée de faire figurer l’avocat Vic Van Aelst sur sa liste pour les prochaines élections communales à Anvers. "Van Aelst est membre du parti à Anvers, rien de plus. Il a lui-même déjà reconnu qu'il se voyait davantage dans un rôle d'appui", indique samedi la chef de groupe au Sénat, Liesbeth Homans, dans le quotidien De Standaard.

Plusieurs déclarations de l’avocat Vic Van Aelst sur les francophones ont fait polémiques ces derniers jours, surtout dans le sud du pays.

Au début de la semaine Vic Van Aelst s’en était pris notamment à Joëlle Milquet (CDH) et à Elio Di Rupo (PS) pour leur faible niveau de maîtrise du néerlandais. Il avait aussi dénoncé une arrogance des partis francophones.

Bien que la N-VA n'ait pas rappelé M. Van Aelst à l'ordre, elle n'a cependant pas l'intention de le placer sur sa liste anversoise l'an prochain, selon De Standaard.
Selon Van Aelst lui-même, rien n'a été prévu à ce sujet lorsqu'il est devenu membre du parti. "J'ai 63 ans. Je ne suis pas entré en politique pour me retrouver sur une liste", a-t-il encore ajouté.