Un transporteur de déchets nucléaires démantelé en Belgique

Selon le journal régional britannique "North-West Evening Mail", un navire de transport nucléaire ayant notamment servi à la centrale britannique de Sellafield et à d'autres implantations nucléaires en France et au Japon, sera nettoyé aux Pays-Bas avant d'être remorqué vers la Belgique pour y être démantelé.

Le navire, baptisé Pacific Sandpiper, quittera lundi le port britannique de Barrow pour être remorqué jusqu’aux Pays-Bas. Le bâtiment, construit en 1985, a été déclassé au début de 2011.

Toujours selon le journal, 95 % des matières composant le bateau seront recyclés et des équipements d’une valeur de 50.000 livres (56.000 euros) seront donnés à des associations et cercles maritimes à Barrow et en France.

Pendant sa carrière, le navire a parcouru 1,2 million de miles et transporté 500 conteneurs blindés de combustible nucléaire usé et de déchets hautement radioactifs entre l’Europe et le Japon, sans jamais connaître d’incident aucun.

Il a aussi résisté à un raz-de-marée au milieu des années 1990, alors qu’il se trouvait en eaux profondes au large du Japon, affirme encore l’Evening Mail. (Belga)