Un faux machiniste a conduit trois trains

Un homme de 21 ans comparaissait ce lundi devant le tribunal de Termonde pour avoir conduit un train de passagers à trois reprises en 2010, en se faisant passer pour un conducteur stagiaire. Le faux machiniste n’avait jamais reçu de formation appropriée et ne travaillait même pas pour la SNCB.

Le faux machiniste (photo ci-dessous) est un jeune homme de 21 ans originaire de Grammont (Flandre orientale), qui aurait déclaré au juge qu’il était obsédé par les trains depuis son adolescence. Avant la catastrophe ferroviaire de Buizingen de février 2010, il avait souvent été autorisé à voyager dans la cabine du conducteur de train, mais les règles de sécurité ont été renforcées après l’accident qui avait fait 19 morts et plus de 120 blessés.

Ce serait la raison pour laquelle le jeune homme s’est fait passer l’an dernier pour un conducteur de train stagiaire. Il est parvenu à tromper de vrais machinistes en affirmant être arrivé à la dernière phase de sa formation pour pouvoir passer l’examen final. Il aurait même été au courant des noms des instructeurs. Le jeune homme comparaissait ce lundi devant le tribunal de Termonde.

Selon les quotidiens Het Nieuwsblad et Het Laatste Nieuws, aucun conducteur de train ne lui aurait demandé de preuve qu’il effectuait bien un stage. Le 30 mars 2010, il a ainsi conduit le train d’Anvers à Berchem et Essen. Le 6 avril, il est monté dans le train à Herzele et l’a conduit, rempli de passagers, jusqu’à Bruxelles-Midi. Arrivé à destination, il a attendu pour repartir vers Alost un peu plus tard. Et le lendemain, il a conduit un train sur la ligne Bruxelles-Zottegem.

Lors de ces trajets, le conducteur professionnel du train se trouvait cependant à ses côtés. Aucun des trains n’a été impliqué dans un accident. La SNCB affirme que normalement les conducteurs stagiaires doivent présenter une preuve de leur légitimité.

L’homme comparaissait également pour des escroqueries. Son jugement sera prononcé le 5 septembre prochain.

"Pour l’euphorie"

Le jeune homme donnait ce mardi matin une interview dans une émission de la chaîne de radio commerciale flamande Q-music. Il y affirmait avoir conduit davantage de trains que ce qui est officiellement connu.

« En fait, il est assez difficile de vous dire exactement combien de fois je l’ai fait ». Il aurait même conduit « de petits trains » dès l’âge de 15 ans.

L’homme affirme que conduire des trains lui procure tout simplement une sensation d’euphorie. « A ce moment-là, on ne réfléchit pas au nombre de passagers que l’on transporte ». Il affirme aujourd’hui regretter d’avoir pris des risques.