Bientôt plus qu’une seule prime à l’isolation

La ministre régionale à l’Energie, Freya Van den Bossche (SP.A), propose de rendre plus transparent le système des primes allouées en Flandre pour l’isolation, dès 2012. Son « Plan chaleur » a été approuvé par le gouvernement flamand. Dès l’an prochain, une prime unique de 6 euros par mètre carré sera allouée pour l’isolation du toit, de murs ou de sols.

A l’heure actuelle, tout particulier qui fait isoler son toit reçoit souvent trois primes différentes, venant d’une part du gouvernement flamand et des autorités communales, mais d’autre part aussi du gestionnaire du réseau d’électricité. A cela vient s’ajouter une exonération fiscale fédérale de 40%.

Cette accumulation de primes permet, dans certain cas, à celui qui fait isoler son toit de recevoir un montant supérieur à celui qu’il a dépensé pour les travaux.

Pour rendre le système de primes plus transparent et plus juste, la ministre flamande à l’Energie, Freya Van den Bossche (photo), lancera en 2012 une prime unique de 6 euros par mètre carré d’isolation du toit, de murs ou de sols. Cette prime sera d’application dès le premier mètre carré d’isolation, ce qui signifie que l’isolation de toits plus petits que 40 m² pourra également être soutenue financièrement.

La prime ne dépassera néanmoins pas une superficie de 120 m² d’isolation.

Un certain nombre de primes « inutiles ou moins importantes » seront d’autre part supprimées. La ministre socialiste les qualifie de « primes de luxe », s’appliquant notamment à la domotique et aux protections contre le soleil. La prime pour les chaudières à condensation disparaît également, sauf dans le cas des personnes qui ne payent qu’un prix social maximum pour leur énergie.