"Maingain n'exprime que de la frustration"

Le président de la N-VA Bart De Wever a réagi pour la première fois aux déclarations du président du FDF , samedi dans le quotidien Le Soir. Olivier Maingain avait notamment déclaré qu’il ne participerait pas à une coalition dont la N-VA serait le pilote.

Bart De Wever a déclaré lundi à la VRT que selon lui ces déclarations n’étaient que l’expression d’une frustration.
"Si le FDF ne veut pas de nous, ils n’ont qu’à partir, c’est aussi simple que ça" a déclaré le président de la N-VA.
 

A la question de savoir si cela ne remettait pas en cause une éventuelle coalition avec les libéraux francophones, Bart De Wever a ajouté: "Le FDF possède 3 sièges au Parlement, le MR 15 sièges, si Monsieur Maingain veut s’en aller, qu’il le fasse".

"Les frustration d'Olivier Maingain ne m'intéresse pas. Il y a des médicaments qui peuvent l'aider, mais je ne suis pas médecin", a encore déclaré Bart De Wever.

Divergence de vue entre Michel et Maingain

Le Conseil de fédération du Mouvement réformateur a réaffirmé lundi sa ligne politique selon laquelle aucune exclusive ne sera lancée à l'encontre de la N-VA dans le cadre des travaux du formateur en vue de la mise sur pied d'un gouvernement de plein exercice. Le président du MR Charles Michel a pris acte de la décision du FDF de boycotter la réunion des instances du MR.

Pour Charles Michel, il n’y a pas d’exclusives ni de veto contre qui que ce soit dans les négociations fédérales, le président du MR ne cache pas les convergences avec la N-VA sur le plan socio-économique.

"Le MR ferait fausse route s'il laissait apparaître que la N-VA peut être un allié. On n'a pas de connivences intellectuelle et politique avec ces gens-là", a indiqué de son côté Olivier Maigain, en réponse à l'entrevue discrète que Bart De Wever et Charles Michel ont eu en avril dernier pour négocier la loi sur le regroupement familial.

"La N-VA, c'est du tatchérisme encore plus brutal. Ce n'est vraiment pas un parti qui s'inscrit dans la tradition de la protection sociale pour le plus grand nombre", a ajouté Olivier Maingain.

"Moi je ne participe pas à une coalition dont la N-VA est le pilote", a-t-il menacé.