Elio Di Rupo en mode rédaction

Elio Di Rupo, qui a été reçu en audience hier après-midi au Château de Laeken, aura encore quelques contacts informels et se consacrera à la rédaction d’une note aujourd’hui et au cours de jours à venir.

Le Roi a reçu en audience mardi après-midi au Château de Laeken le formateur Elio Di Rupo. Celui-ci lui a fait un deuxième rapport intermédiaire de l'évolution de sa mission.

Elio Di Rupo avait été nommé formateur le 16 mai dernier. Depuis lors, il a rencontré deux fois les représentants des 9 partis concernés par les discussions jusqu'à présent. Le premier tour de rencontres portait sur le budget et le deuxième sur les questions économiques et sociales.

Le formateur a encore rencontré les présidents du MR Charles Michel lundi et celui de l'Open Vld Alexander De Croo essentiellement sur les questions institutionnelles. Il voulait ainsi compléter son information sur les positions institutionnelles des libéraux qui ont longtemps été exclus des discussions.

Elio Di Rupo a ainsi achevé ses consultations avec les libéraux. Il est maintenant occupé à rédiger une note portant sur la réforme de l’Etat et le gouvernement. Ce document devrait être communiqué dans le courant des semaines à venir. Sur base de cette note, les partis invités autour de la table des négociations pourront faire savoir s’ils souhaitent encore poursuivre les pourparlers sur les thématiques communautaire et socio-économique.

On prépare les communales

En attendant d’éventuelles avancées sur le plan fédéral, les partis commencent à discuter de la préparation des élections communales.

Les sections locales du CD&V avec ou sans la N-VA

Ainsi, l'assemblée générale du CD&V s'est penchée mardi soir avec les antennes locales sur les élections communales et provinciales d'octobre 2012. Elle a décidé que les sections du CD&V qui le souhaitent pourront lors des élections communales de 2012 former un cartel avec la N-VA ou d'autres partis. Mais les démocrates-chrétiens flamands souhaitent essentiellement compter sur leurs propres forces, a fait savoir le parti.

Lors de l’AG, il a notamment été question d'examiner les ententes possibles du parti, en particulier avec la N-VA, en vue de former des cartels. Lors des précédentes élections communales de 2006, le CD&V s'est présenté dans de nombreux endroits avec l'ancien partenaire de cartel, la N-VA. En 2008, ce cartel a été brisé aux niveaux national et flamand. Au niveau local, il a été décidé de maintenir le cartel jusqu'aux élections de 2012. Le parti laisse à présent ses sections locales le soin de se prononcer elles-mêmes sur la possibilité de former un cartel en 2012.

Samedi, ce sera au tour de la N-VA de discuter des élections communales.