La N-VA veut des listes propres aux communales de 2012

Actuellement encore associé en cartel au parti démocrate-chrétien flamand CD&V dans nombre de communes, le parti nationaliste flamand compte se présenter seul « dans autant de communes que possible » lors des élections locales de l’an prochain. La direction de la N-VA encourage en effet ses sections locales à se présenter seules sur les listes communales, pour renforcer l’ancrage local.

Lors des dernières élections communales, en 2006, la N-VA n’était encore qu’un petit parti, qui s’est présenté en cartel avec le CD&V dans la plupart des communes. En 2008, en protestation contre le statu quo institutionnel du deuxième gouvernement fédéral mené par le démocrate-chrétien flamand Yves Leterme, les nationalistes flamands avaient brisé le cartel au niveau fédéral, mais aussi au niveau régional. Les alliances locales étaient par contre pratiquement toutes restées inchangées.

Alors que les élections législatives de juin 2010 ont fait de la N-VA le plus grand parti de Flandre, son ancrage local reste actuellement celui de 2006. Et cela bien que des sections locales de la N-VA se multiplient en Flandre. Le parti dirigé par Bart De Wever avait déjà fait savoir de longue date qu’il comptait prendre également davantage pied au niveau local.

« Nous encourageons nos sections locales à inscrire la N-VA le plus profondément possible sur la carte politique locale. Un ancrage local fort est crucial pour l’avenir du parti », a indiqué ce jeudi son porte-parole Jeroen Overmeer.

Les cartels ne sont néanmoins pas interdits. Ainsi, les sections qui estiment que leur alliance avec le CD&V a bien fonctionné, ou qui pourront prouver une plus-value, peuvent introduire une demande auprès de leur direction d’arrondissement. Pour les prochaines élections provinciales, la N-VA se présentera cependant seule à l’électeur.

Ce mercredi soir, le CD&V de son côté avait déjà annoncé qu’il comptait sur sa propre force pour se présenter à l’électeur aux communales de 2012. Les sections locales qui souhaitent cependant rester en cartel avec la N-VA auront la liberté de le faire.