Nombre de demandeurs d’asile se rajeunissent

En Belgique, près de trois quarts des jeunes demandeurs d’asile qui se déclarent mineurs d’âge ne disent pas la vérité. Ce mensonge doit cependant leur permettre de ne pas être expulsés du pays. C’est ce qu’indique le quotidien flamand De Morgen.

La législation belge stipule que les demandeurs d’asile qui sont mineurs d’âge ne peuvent être expulsés du pays. C’est la raison pour laquelle de très nombreux jeunes demandeurs mentiraient sur leur âge. Près de trois quarts de ceux qui se déclarent mineurs d’âge ne diraient en effet pas la vérité.

Lorsqu’un doute subsiste sur leur âge, un test médical peut être effectué. Rien que cette année, quelque 250 tests ont ainsi déjà été effectués et la majorité des jeunes demandeurs d’asile testés (72%) se sont révélés être plus âgés que 18 ans.

Ce jeudi, le Parlement fédéral a approuvé une loi pour mieux réguler le séjour de demandeurs d’asile mineurs d’âge et non-accompagnés.

Chaque année, quelque 2.500 jeunes réfugiés arrivent en Belgique sans leurs parents. La plupart d’entre eux sont de sexe masculin et ont fuit l’Afghanistan. Plus de 840 enfants et jeunes ont demandé l’asile en Belgique au cours des cinq premiers mois de 2011.