Une "bande heure de pointe" pour diminuer les files

L'association flamande d'automobilistes VAB estime qu'une bande de circulation "spéciale heures de pointe", permettrait de diminuer de moitié les embouteillages sur l'E17 et le Ring anversois entre le tunnel Kennedy et Anvers-Est.

Les bandes spéciales pour les heures de pointe consistent en un aménagement spécial de la bande d'urgence afin de l'utiliser pour la circulation à certains moments de la journée. Des travaux pour la création d'une telle bande ont commencé le week-end dernier sur la E313 entre Anvers et Ranst.

Selon le VAB, seize bandes de circulation de ce type ont été installées aux Pays-Bas ces deux dernières années, ce qui a permis de diminuer les files localement de 38 à 68%.

L'association d'automobilistes souhaite pousser la ministre flamande en charge des travaux publics Hilde Crevits (CV&V) à créer rapidement des bandes spéciales heures de pointe supplémentaires, afin de diminuer les files depuis Bruxelles ou Anvers.

Le VAB demande qu'on étudie concrètement les effets de ces bandes de circulation sur l'E40 entre Grand-Bigard et Ternat, sur l'E40 entre Sterrebeek et Heverlee, sur l'E314 de Louvain à Aarschot et sur l'E19 entre Anvers et St-Job.

Pour l'association, il est essentiel d'étudier au préalable en profondeur les effets de ce type d'aménagement. "Cela n'a pas de sens d'installer une bande spéciale heures de pointe et de ce fait uniquement déplacer les embouteillages", explique le porte-parole du VAB, Maarten Matienko.

Ainsi, créer une telle bande en direction d'un Ring a peu de sens tant que la capacité de ce Ring n'aura pas été augmentée. Par contre dans l'autre sens, en quittant le Ring, ces bandes pourraient permettre au trafic de s'écouler plus rapidement hors de ce Ring.

Crevits examine les nouveaux aménagements possibles

La ministre flamande de la Mobilité, Hilde Crevits (CD&V), a commandé une étude pour voir s'il est possible d'ouvrir des bandes spéciales supplémentaires sur les autoroutes lors des heures de pointe. Mais elle a tenu à rappeler lundi que l'ouverture de telles bandes n'était pas simple.

La ministre CD&V rappelle qu'il faut tenir compte de plusieurs éléments pour l'aménagement d'une bande spéciale. "Il ne suffit pas de refaire le revêtement pour le renforcer et d'installer des panneaux de signalisation. Il faut aussi tenir compte des nombreux ponts qui surplombent les autoroutes et des nombreux accès. Il faut aussi aménager de nouveaux espaces d'urgence", a souligné la ministre.