Philippe Gilbert pour la 1ère fois en jaune

Le champion de Belgique Philippe Gilbert (Omega Pharma) a remporté la première étape du Tour de France, samedi au Mont des Alouettes, et endosse le maillot jaune de leader. L'Espagnol Alberto Contador, retardé par une chute collective, a terminé à une minute vingt.

Gilbert a fait honeur à son statut de favori et s'est imposé très nettement, de 3 secondes, devant l'Australien Cadel Evans, au bout de la montée de 2,2 kilomètres qui surplombe la commune des Herbiers.

Le Norvégien Thor Hushovd a pris la troisième place, à 6 secondes, en tête d'un premier peloton comprenant notamment le Belge Jurgen Van den Broeck (5e) et l'Allemand Andreas Klöden (7e).

Le dernier vainqueur du Tour, l'Espagnol Contador a été retardé avec le gros du peloton par une chute survenue à 9 kilomètres de l'arrivée, quand un coureur de l'équipe Astana a touché un spectateur sur la bas-côté.

Sur la ligne, le triple vainqueur du Tour a terminé dans le groupe mené par le champion olympique, son compatriote Samuelo Sanchez (4e du Tour 2010).

Il concédé 1 min 20 sec à Gilbert.
Dans cette étape de 191,5 kilomètres, une échappée lancée dès le départ par Perrig Quemeneur, suivi aussitôt par Jérémy Roy et le Néerlandais Lieuwe Westra a ouvert la course sur plus de 172 kilomètres.
Le trio, contrôlé à distance par l'équipe de Philippe Gilbert, a compté une avance plafonnée à un peu plus de 5 minutes à une soixantaine de kilomètres de l'arrivée.
D'autres formations ont aidé les équipiers de Gilbert par la suite pour revenir sur les hommes de tête, rejoints à 18 kilomètres de l'arrivée.
Gilbert, qui fêtera son 29e anniversaire mardi prochain, est le numéro un actuel des classiques, lancé sur une trajectoire irrésistible depuis son succès de la Flèche Brabançonne le 13 avril dernier.
Le Wallon a gagné toutes les courses dans lesquelles il s'est aligné. Auteur d'un grand chelem dans les trois "classiques" ardennaises (Amstel Gold Race, Flèche Wallonne, Liège-Bastogne-Liège), il a remporté ensuite le Tour de Belgique, le Ster Elektrotoer puis, dimanche dernier, le Championnat de Belgique.
Au Mont des Alouettes, Gilbert a enlevé son 15ème succès de la saison, son premier dans le Tour auquel il participe pour la 5èmefois.
 

"Pour mon épouse qui fête son anniversaire"

"Ceci est ma réponse à la campagne de diffamation des derniers jours", a commencé le champion de Belgique. "Certains médias ont donné une image totalement fausse dans l'affaire concernant Wim Vansevenant. Mon honneur a été tellement touché, que j'ai eu encore plus envie de gagner."

"Je dédie cette victoire à mon équipe, à ma famille et à mes fans. C'est aussi un  cadeau d'anniversaire pour mon épouse qui fête aujourd'hui ses 22 ans" a encore déclaré Philippe Gilbert.

"Dommage qu'il y ait une course contre-la-montre par équipe demain, j'aurais préféré pouvoir profiter autrement du maillot jaune. J'ignore si nous pourrons conserver le maillot demain soir, on verra bien".

"En ce qui concerne l'attaque de Cancellara à la fin, lors du breefing nous avions prévu une telle attaque, c'est bien son style, il veut toujours créer la surprise sur la fin. Je suis parti dans sa roue, mais je n'ai pas voulu le rattrapper trop vite pour qu'il poursuive encore un peu son effort.

A 500 mètres de l'arrivée j'étais seul en tête. C'était encore loin mais j'avais fait le trou, j'ai tout donné jusqu'au bout" a déclaré Philippe Gilbert qui en plus du maillot jaune de leader endosse également le maillot vert et le maillot à pois.