Socialistes et Verts en cartel à Gand

A Gand, le SP.A du bourgmestre sortant Daniël Termont et Groen ! vont former un cartel en vue des élections communales de 2012. L’information figure dans l’édition de ce samedi du quotidien Het Nieuwsblad. Le partenaire actuel des socialistes, l’Open VLD, redoute une polarisation droite-gauche dans la capitale de Flandre orientale.

Un rapprochement entre socialistes gantois et écologistes n’est pas nouveau. Lors des précédentes élections communales, les deux partis de gauche avaient tenté de former un cartel mais avaient finalement renoncé et s’étaient présentés séparément ; Le SP.A avait obtenu 31% des voix, Groen ! environ 12%.

Cette fois la direction des deux partis a passé un pacte pour ne présenter qu’une liste commune. La décision doit encore être présentée à la base. "Nous pensons que nous sommes complémentaires et que nous pouvons présenter un projet commun pour les prochaines années" a expliqué le bourgmestre actuel de Gand Daniël Termont (SP.A).

Selon Termont, "ce cartel n’est pas formé par crainte du succès électoral que pourrait rencontrer la N-VA mais c’est une réaction de la gauche au virage vers la droite de la société. Nous voulons développer un projet progressiste, durable et socio-économique".

Le SP.A forme actuellement une coalition avec l’Open VLD. Sas Van Rouveroij (photo) de l’Open VLD regrette la décision du SP.A de vouloir à présent former un cartel avec Groen !. "Si l’objectif de ce cartel est de former un front de gauche, alors il y a un risque de polarisation à Gand et je le regrette".