Distribution de sachets d'eau potable à Bierbeek

Les habitants des communes d'Oud-Heverlee et Bierbeek (Brabant flamand) risquent d’être privés d’eau potable au moins jusqu’à mercredi soir. Un pigeon mort est à l'origine de la contamination bactériologique survenue au château d'eau de Bierbeek. Pour une raison encore inconnue, l'oiseau s'est retrouvé dans l'infrastructure, est mort et a atterri dans l'eau où il a fini par se décomposer.

La protection civile a procédé lundi matin à la distribution de 12.000 sachets d'eau potable dans les communes d’Oud-Heverlee et Bierbeek pour faire face à la pénurie d’eau potable.

La contamination bactériologique de l'eau potable des communes de Bierbeek, Botersem, Oud-Heverlee et Lubbeek pourrait persister jusqu'à mercredi ou jeudi, a indiqué le bourgmestre de Bierbeek, Marc Cardoen (CD&V).

Les mesures de précaution restent donc d'application.
"Lundi, une série de tests seront effectués, mais nous n'aurons les résultats que dans la soirée", a indiqué M. Cardoen. "La pollution de l'eau n'aura pas encore disparu mais nous espérons une amélioration. Cette situation risque de se prolonger et l'eau ne pourrait être potable que mercredi ou jeudi."
Les mesures de précaution restent pour le moment d'application. Dans les communes concernées, l'eau du robinet ne peut être utilisée qu'à des fins sanitaires (toilettes, douche, bain, tâches ménagères). Pour la cuisine, il convient de laisser bouillir l'eau pendant cinq minutes avant de l'utiliser. Même après cette procédure, il est déconseillé de l'utiliser pour les enfants en bas âge, les aînés et les personnes de santé fragile, a expliqué la Vlaamse Maatschappij voor Watervoorziening (VMW).