Se marier en dialecte gantois

Dès la semaine prochaine, les Gantois pourront convoler en justes noces dans le dialecte de leur ville. Actuellement, ils pouvaient aussi déjà demander que la cérémonie soit célébrée à l’hôtel de ville (photo) en français, allemand ou anglais, en plus du néerlandais officiel.

« Lorsque je marie un couple, je tiens toujours compte de la langue que parlent les futurs époux. Je célèbre donc la cérémonie parfois aussi en allemand, anglais ou français, en plus du néerlandais. Nous devons en effet respecter la loi linguistique », explique l’échevine Catharina Segers (Open VLD), responsable de l’Etat civil.

« Pourquoi ne célèbrerions-nous donc pas aussi le mariage en dialecte gantois ? Si cela permet de rendre la cérémonie légèrement plus personnelle ou lui donner un caractère un peu particulier, je me ferai un plaisir de parler aussi le dialecte gantois », précise Catharina Segers.