Davantage de conducteurs ivres l’été

Selon les premiers résultats de la campagne Bob de sensibilisation contre l’alcool au volant, quelque 5,77% des 44.000 automobilistes contrôlés entre fin mai et début juillet se sont révélés positifs. C’est bien 2% de plus que pendant les contrôles d’hiver.

Entre la fin du mois de mai et le début de ce mois de juillet, près de 44.000 tests d’haleine ont été effectués par la police sur les routes de Belgique. Environ 5,77% des conducteurs contrôlés avaient bu trop d’alcool que pour pouvoir se mettre légalement au volant. Ceci représente une nette augmentation par rapport aux contrôles réalisés en fin d’année dernière, où 3,6% des conducteurs avaient été constatés positifs, indique le journal dominical De Zondag.

« Toutes les unités de la police fédérale ont effectué des contrôles ciblés, tout comme 161 des 196 zones de police », indique le Secrétaire d’Etat à la Mobilité, Etienne Schouppe (CD&V). « La campagne Bob d’été est donc bien suivie par la police. Nous constatons que 2% de conducteurs en plus qu’en hiver avaient trop bu avant de se mettre au volant. On boit donc nettement plus en été », conclut Etienne Schouppe (photo).

Sur les quelque 44.000 contrôles effectués, plus de 30.000 l’ont été pendant des actions ciblées, les autres à l’occasion de contrôles de routine ou d’accidents. Selon le Secrétaire d’Etat à la Mobilité, la campagne Bob estivale a prouvé son utilité.

Les contrôles seront menés jusqu’à la fin du mois d’août.