Interdiction de la burqa dès le 23 juillet

La loi interdisant le port sur la voie publique de tout vêtement cachant totalement ou de manière principale le visage a été publiée mercredi au Moniteur. Elle entrera en vigueur le samedi 23 juillet. La Belgique sera ainsi le 2e pays européen, après la France, à introduire pareille interdiction.

Selon des estimations, il y aurait en Belgique environ 270 femmes qui portent la burqa (photo principale), qui couvre totalement leur visage et leurs vêtements, ou le niqab (photo dans le texte), un voile couvrant le visage à l’exception des yeux. Selon les observateurs, la nouvelle loi aura donc avant tout une valeur symbolique.

Les personnes qui violeront la loi d’interdiction du port dans les lieux publics de tout vêtement cachant totalement ou de manière principale le visage s’exposeront à des peines allant jusqu’à 7 jours d’emprisonnement et 137,50 euros d’amende.

La Belgique sera ainsi le deuxième pays européen, après la France en 2010, à imposer cette interdiction. Les députés belges avaient adopté le 29 avril 2010, à la quasi-unanimité (136 pour et 2 abstentions), le texte de la nouvelle loi.

Dans un certain nombre de communes de Belgique, il existe cependant déjà des règlements qui interdisent le port de vêtements cachant le visage, en dehors de la période du Carnaval. Ces règlements communaux ont déjà donné plusieurs fois lieu à des amendes. Mais celles-ci sont cependant chaque fois contestées devant la justice.